Nos Solutions

Peintures techniques

Les procédés de revêtement par peintures techniques sont à caractère non polluant, utilisés dans l'industrie pour revêtir et protéger des supports en métal.

La peinture se présente sous la forme d'une résine thermoplastique ou thermodurcissable pouvant être alliée avec des charges anti adhérentes ou lubrifiantes.

Projection électrostatique de poudre

Ce procédé est basé sur la projection de peinture à l’aide d’un pistolet électrostatique. La peinture est sous forme de poudre fine, chargée positivement ou négativement par la captation d’ion pendant sa dispersion au sein du pistolet. La pièce à peindre, conductrice, étant reliée à la masse, la poudre attirée adhère provisoirement à la pièce. La pièce est ensuite placée au four, assurant la fusion et la polymérisation de la poudre. Le revêtement par projection de poudre peut offrir de nombreuses variations d’aspect en termes de nuances, de textures et d’effets. L'avantage principal de ces procédés est l'absence de solvant, offrant ainsi un intérêt économique, environnemental, et de sécurité du travail. 

 Utilisé pour

 Avantages

  • Adapté à tout type de pièces en termes de dimensions
  • Bon contrôle du dépôt de la poudre
  • Possibilité de réaliser des revêtements partiels
  • Adapté à des pièces avec des contraintes thermiques

 Paramètres clés

  • Épaisseurs déposées de l'ordre de 80 à 300 µm
  • Température de mise en œuvre : entre 200 et 350°C en fonction du revêtement

 Matériaux

  • Epoxy
  • ETFE
  • Halar®
  • Kynar®
  • PVDF
  • Rilsan®
  • Cothal®
  • PFA

 

Projection de liquide

Après avoir préparé la surface pour assurer une bonne adhérence du traitement, les pièces sont peintes par pulvérisation de laques ou de vernis. Différents moyens d’application sont possibles : des pistolets électrostatiques (manuels ou automatiques), et des pistolets pneumatiques (manuels ou automatiques). Par la suite, les pièces sont séchées au four (pour évaporer les solvants ou l’eau), puis polymérisées à des températures comprises entre 170 et 400°C. En fonction des revêtements, les pièces répondent à des tolérances serrées ou peuvent être ré-usinées mécaniquement. Le revêtement par projection de liquide permet d’offrir de nombreuses variations d’épaisseur, de zones d’épargnes et des nuances de textures ou d’effets. 

 Avantages

  • Adapté à tout type de pièces en termes de dimensions
  • Bon contrôle du dépôt de la poudre
  • Possibilité de réaliser des revêtements partiels
  • Adapté à des pièces avec des contraintes thermiques
  • Ajustement mécanique à jeu nul possible
  • Maitrise de l’épaisseur pouvant aller jusqu’au micron

 Paramètres clés

  • Épaisseurs déposées de l'ordre de 2 à 80 µm
  • Température de mise en œuvre : entre 170 et 400°C en fonction du revêtement

 Matériaux

  • Appli®
  • Bazdur®
  • Cothal®
  • Fluoroshield®
  • Hypsar®
  • Metaline®
  • Nuflon®

 

Trempage en bains fluidisés

Cette méthode consiste à réaliser une enduction par trempage. La pièce à revêtir est préchauffée dans un four, à une température légèrement supérieure à la température de fusion de la poudre polymère. Par la suite, il est nécessaire de tremper la pièce chaude dans un bain de poudre préalablement fluidisé. La poudre fine en suspension fond immédiatement au contact de la pièce chaude, sur laquelle elle adhère, pour créer un revêtement uniforme. L'épaisseur du revêtement dépend de la durée du trempage et de la température de préchauffage. 

 Utilisé pour

 Avantages

  • Revêtement complet en une seule opération
  • Revêtement interne et externe sur des pièces de formes complexes en une seule opération
  • Revêtement épais avec des propriétés mécaniques ou anticorrosion remarquables

 Paramètres clés

  • Épaisseur à déposer : de 200 à 500 microns
  • Température de mise en œuvre : de 250 à 400°C

 Matériaux

  • Rilsan®
  • Epoxy
  • Polyester
  • Nuflon®

 

APS innove au service de votre développement

Découvrez le futur...